Egin zaitez laguntzaile eta gozatu eskaintzen dituen abantailez NOLA?

Arrow up
Arrow down
Eroski Eroski
mardi, 16 novembre 2021 15:07

22. KORRIKA unira Amurrio et Donostia pour faire passer le basque de la parole à l'action

Written by
Rate this item
(0 votes)

Organisée par AEK, la 22e édition de KORRIKA traversera le Pays Basque du 31 mars au 10 avril 2022. Cette fois la devise choisie est « HITZEKIN », un jeu de mots entre hitz (mots) et ekin (action), puisque selon AEK, "il est temps de faire passer le basque de la parole à l'action". D'autre part, dans cette édition, KORRIKA honorera le groupe de clowns Pirritx, Porrotx et Marimotots, "pour l'engagement et l'action démontrés tout au long de leur carrière".

AEK a annoncé la 22e édition de KORRIKA aujourd'hui, 17 novembre, lors d'une présentation qui s'est tenue au musée San Telmo à Donostia. La première chose à révéler a été le calendrier de l'événement en question: ce sera du 31 mars au 10 avril 2022 lorsque la gigantesque course en faveur de l'Euskara parcourra Euskal Herria, commençant de Amurrio et se terminant à Donostia. L’arrivée se fera après 11 jours et quelques 2 500 kilomètres de voyage ininterrompu ; et ce sera dans la capitale même de Gipuzkoa que l'un de ses secrets les mieux gardés sera dévoilé : le message caché dans le témoin.

Selon Alizia Iribarren, coordinatrice générale d’AEK, « les deux objectifs avec lesquels KORRIKA est né à l'origine sont encore bien vivants aujourd'hui ; éveiller les consciences en faveur de l'euskara d’une part et collecter des fonds pour aider les euskaltegi / Gau Eskola dans leur travail quotidien ». Concernant la première mission, Alizia Iribarren a ajouté que « A AEK, nous sommes très conscient.e.s que l'une des conséquences de la pandémie a été la diminution de l'utilisation du basque dans certaines régions, ainsi que des opportunités d'utiliser la langue ; et à ce stade, il nous semble fondamental de retrouver l'enthousiasme en faveur de la langue basque que KORRIKA apporte toujours avec elle ».

En revanche, concernant les ressources financières, et malgré toutes les démarches entreprises, « en ce qui concerne les Administrations, les moyens alloués aux euskaltegi / Gau Eskola ne sont toujours pas suffisants », précise la coordinatrice générale d'AEK, « et au Pays Basque il est impératif d'accélérer le processus d'euskaldunisation des adultes, ainsi que d'augmenter les investissements destinés à cet effet ». Par conséquent, l'argent récolté par 22.KORRIKA sera utilisé pour aider le réseau d'euskaltegi / Gau Eskola que AEK a dans tout le Pays Basque.

HITZEKIN
Aitziber Balantzategi, présidente du conseil d'administration d'AEK et membre de la commission KORRIKA, a été chargée d'évoquer les questions relatives à la 22 ème édition de KORRIKA. Selon les mots de Balantzategi, « le thème choisi pour cette édition est HITZEKIN. Une langue est constituée de mots (hitz), mais ce sont des actions (ekimen) qui constituent une communauté linguistique. Il est temps d'agir : il est temps de passer des paroles aux actes. » Ainsi, Balantzategi a également affirmé qu'« il faut passer du simple soutien à l'engagement ; et l'engagement d'exhorter toutes les institutions à prendre des mesures plus décisives qui répondent aux souhaits et aux besoins de la société. »

Un exemple clair de cet engagement mentionné par Balantzategi est le groupe de clowns Pirritx, Porrotx et Marimotots, mis à l’honneur cette année. Selon Balantzategi, ils ont été choisis par AEK, « pour l’engagement montré pendant 34 ans de parcours durant lequel ils ont été promoteurs de la langue, à la fois dans le présent et dans l'avenir. » Balantzategi a également tenu à souligner le rôle que le trio a eu dans la transmission, puisqu'« ils ont favorisé la transmission linguistique dans un sens descendant (des mères et pères vers filles et fils) et ascendant (des filles et fils vers mères et pères), et ont eu une influence directe dans le choix de l’euskara pour beaucoup d’enfants et de parents. Avec leurs mots, Pirritx, Porrotx et Marimotots ont agi en faveur de la langue, et encore aujourd'hui ils continuent d'agir. »

Read 84 times Last modified on mercredi, 17 novembre 2021 12:28
Ana