Pas de KORRIKA en 2020-2021; nous repasserons de ville en ville au printemps 2022

Nous avons reporté la 22. Korrika à 2022. Dure décision de ne pas pouvoir organiser maintenant l’évènement le plus émouvant et qui rassemble le plus de monde en faveur de l’euskara, sachant aussi que la ferveur populaire ne peut baisser; de plus, KORRIKA a un objectif économique (renforcer le travail des centres AEK) et cette décision affectera notre action, sans aucun doute.

Ces derniers mois, les choses ont beaucoup changé. La pandémie a touché le monde entier et il ne semble pas que la situation s’améliore à un court ou moyen terme. C’est une situation bien plus mauvaise que celle que nous pensions et que nous espérions. Ceci étant, nous avons à AEK préféré reporter un événement tel que KORRIKA pour éviter, entre autres, de prendre des risques sanitaires. Ce report créera un manque, mais KORRIKA est si importante qu’il est nécessaire de la vivre dans les conditions que nous désirons tou.te.s. En ce moment, nous ne voulons pas de KORRIKA de remplacement. Nous avons besoin de plus de temps pour appréhender cette nouvelle normalité et mieux connaître l’avenir et si tout se passe bien, si les conditions s’améliorent, la KORRIKA que nous voulons arrivera au printemps 2022.

Pas de KORRIKA ne nous arrêtera pas. Tout d’abord, nous nous investirons dans le 2. EUSKARALDIA. Nous encourageons tou.te.s les Korrikazale à être Belarriprest ou Ahobizi.

De plus, nous subirons de grandes conséquences économiques. Ceci étant, comme nous l’avons fait depuis la première KORRIKA, nous voulons souligner qu’il est indispensable que l’apprentissage du basque aux adultes dont tout le Pays Basque a besoin soit dynamisé et que les investissements en ce sens soient renforcés. Concernant l’administration, les moyens alloués aux euskaltegi ne sont pas encore suffisants, même si des progrès ont été faits. Néanmoins, malgré la situation économique difficile dans laquelle nous sommes, nous voulons mettre en avant le travail et l’investissement de tous les membres d’AEK. La décision du report a été très difficile à prendre, vraiment, mais nous sommes sûrs que nous verrons de meilleurs jours et que nous vivrons une KORRIKA plus forts que jamais.

Entre temps, nous travaillerons à ce que les milliers d’élèves de nos euskaltegi apprennent dans les meilleures conditions possibles, tous les jours, du matin au soir, continuer avec le projet mintzapraktika (pratique de la langue), les plans de normalisations de la langue, les services de traduction-correction, le mensuel AIZU!, nous travaillerons d’arrachepied pour que l’euskara prenne plus de place.

Nous continuerons à travailler main dans la main avec les opérateurs de la promotion de la langue pour donner des bases plus solides à ce projet en 2021 : le développement du protocole des langues minoritaires, la dynamique “Geroa Euskaratik”, la XVIII. Conférence internationale des langues minoritaires…

Enfin, nous voulons applaudir l’effort de toutes les personnes qui apprennent l’euskara, de celles et ceux qui participent au projet Mintzalagun, tous les opérateurs et entreprises qui travaillent à leur plan de normalisation, les adhérent.e.s du mensuel AIZU!... continuez à cheminer en euskara, félicitations !

“Herriz herri igaroko gara”, nous passerons de ville en ville, nous nous rencontrerons de nouveau dans les rues, les routes et les villages.

© 2020 AEK :: Euskarapraktikoa